[ Parcourir par catégorie de service : Services juridiques et de justice pénale : Sous-sujets de Système correctionnel (100) ]

Peines alternatives

Programmes qui fournissent la supervision formelle des contrevenants libérés conditionnellement ou en probation ou restreints à leur domicile ou d'autres lieux dans la communauté ; qui offrent des solutions de rechange à l'implication avec le système de justice juvénile pour les jeunes ayant commis des délits mineurs ; ou qui offrent la possibilité de participer à du counseling, des programmes éducatifs ou de travail comme alternative à l'incarcération dans un établissement correctionnel, au paiement d'amendes ou à d'autres sanctions. Les défendeurs accusés de délits moins sérieux peuvent être condamnés à une simple probation, c.-à-d. à la surveillance dans la communauté sous la direction d'un agent de probation. Pour les autres délits, un juge peut choisir entre trois peines intermédiaires : la détention dans la communauté, la détention séparée et la détention à domicile. Pour les crimes plus sérieux, les juges peuvent imposer une peine partagée, où le défendeur reste en prison pour une courte durée et le reste de la peine sous la forme d'une des peines intermédiaires. La détention dans la communauté signifie la résidence dans un centre de traitement hors des murs de la prison, comme une maison de transition ou un centre de désintoxication. La détention dans la communauté peut être imposée au lieu d'une peine de prison ou comme moyen de faciliter la transition lors du retour dans la communauté après avoir passé du temps en prison. La détention séparée signifie que le défendeur est libre d'aller au travail ou de rester à la maison durant certaines périodes dans la semaine, mais doit passer son temps en prison durant les fins de semaine. La détention à domicile est un système, géré de manière impartiale, de punition et de contrôle des contrevenants considérés suffisamment inoffensifs pour vivre dans leur propre maison, mais nécessitant un haut degré de surveillance.

[ Sous-sujets | Consulter les programmes et services (61) | Sujets associés ]

Établissements correctionnels

Programmes au sein de l'appareil judiciaire pénal formel, qui fournissent des facilités de détention aux personnes ayant été accusées d'un crime et en attente du procès ou qui fournissent la détention, le traitement, l'emploi, la formation et la discipline des personnes condamnées à l'emprisonnement après accusation pour une infraction criminelle.

[ Sous-sujets | Consulter les programmes et services (20) ]

Services correctionnels

Programmes au sein du système de justice pénale qui ont la garde juridique des prisonniers et qui s'occupent du déplacement des prisonniers d'une juridiction ou d'un établissement à un autre.

[ Consulter les programmes et services (2) ]

Réinsertion des anciens contrevenants

Programmes qui aident les personnes ayant été libérées d'un centre correctionnel à réussir la transition vers la vie communautaire. Les services comprennent généralement une évaluation des besoins de la personne, une discussion sur les choix et la gestion de cas à court terme impliquant la coordination des services nécessaires qui peuvent comprendre l'aide à trouver un logement, la formation à l'emploi, les services de placement et de maintien de l'emploi, l'aide juridique, le perfectionnement des compétences en alphabétisation, les cours d'équivalence d'études secondaires, les cours de compétences parentales, l'apprentissage de la vie quotidienne, les ressources pour l'accès au logement et à l'alimentation et, d'autres sources de soutien.

[ Consulter les programmes et services (12) | Sujets associés ]

Soutien aux détenus

Programmes qui fournissent du soutien affectif et de la camaraderie (par la correspondance ou d'autres mécanismes) aux personnes incarcérées dans un établissement correctionnel ; qui facilitent le contact continu entre les détenus et les membres de la famille, les amis et les proches ; qui travaillent à revendiquer les droits et à libérer les détenus prétendant être innocents des crimes pour lesquels ils ont été accusés et condamnés ; ou qui s'assurent que les détenus reçoivent les services et le soutien dont ils ont besoin pour résoudre leurs problèmes générés par l'incarcération ou qui préparent leur libération.

[ Sous-sujets | Consulter les programmes et services (14) | Sujets associés ]

Les termes et définitions ci-dessus font partie de la Taxonomie des services humains, utilisée présentement avec la permission d'INFO LINE de Los Angeles


Prière de noter : Nous prenons tous les moyens possibles pour faire en sorte que les renseignements dans cette base de données soient précis, à jour et complets. Le Centre d’information communautaire d’Ottawa (CIC) ne peut, en aucun cas, être tenu responsable des erreurs ou des omissions. L’inclusion d’un programme ou d’un service ne signifie pas qu’on l’endosse, de même que l’omission d’un programme ou d’un service ne constitue pas un jugement négatif sur la contribution qu’un organisme apporte à sa communauté. Avant d’agir à la lumière des renseignements fournis, vous êtes invités à les vérifier auprès des organismes concernés.

Ce site peut contenir des liens vers d'autres sites qui ne sont pas contrôlés ni maintenus par le Centre d'information communautaire d'Ottawa (CIC). Le CIC n'est pas responsable du contenu de ces autres sites Web. Le CIC vous offre ces liens pour votre commodité et l'ajout de tout lien vers l'un ou l'autre de ces sites Web ne sous-entend en aucun cas l'approbation de ce site par le CIC. Quiconque établit la liaison avec ce site doit se conformer à ces conditions ainsi qu'aux lois applicables.